André Gide

 

“Je suis un être de dialogue ; tout en moi combat et se contredit. Les Mémoires ne sont jamais qu'à demi sincères, si grand que soit le souci de vérité : tout est toujours plus compliqué qu'on ne le dit. Peut-être même approche-t-on de plus près la vérité dans le roman.”

 

(I am a being of dialogue; everything in me fights and contradicts itself. Memoirs are only half sincere, no matter how great the concern for truth is: everything is always more complicated than it is said. Perhaps the truth is even closer to the novel.)

André Gide, Si le grain ne meurt